Le Nucléaire civil en France : une filière décarbonnée souveraine qui innove et recrute !

Entretien avec Jean-François Debost, directeur général de Nuclear Valley, le pôle de compétitivité de la filière nucléaire française. (https://www.nuclearvalley.com)

Poursuite de notre étude des clusters et pôles de compétitivité, en collaboration avec France Clusters.

Nuclear Valley ?

C’est le pôle de compétitivité du nucléaire français. Nous travaillons aussi avec les autres pôles qui ont « un peu » de nucléaire dans leur feuille de route. Nous labelisons d’ailleurs leurs projets de R&D Nucléaire au sein d’un conseil scientifique élargi à leurs représentants le cas échéant. 

Le Pôle a été créé en juillet 2005, en Bourgogne par l’Université de Bourgogne, l’ENSAM de Cluny, VALINOX, EDF, Framatome, DUT Chalon et le Creusot, le CEA et SFAR STELL Le siège de l’association est à Chalon sur Saône. La fusion des régions a permis au Pôle de développer ses activités en Franche-Comté. Puis, en 2017, le Pôle s’est étendu à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avec l’ouverture d’un bureau à Lyon. Aujourd’hui, l’association fédère 340 adhérents, dont 46% de PME-TPE, mais aussi des ETI, des grands groupes, des écoles, des centres de formation et des associations partenaires (GIFEN, UIMM, CCI, des clusters, etc.).

Nous avons trois missions. 

  • La labélisation de projets de R&D collaboratifs : dans le cadre d’appels à projets de l’Europe, de l’Etat et des Régions, le pôle, au travers de la délégation de services publics conférée par le Premier Ministre, accompagne les entreprises et les organismes de recherche dans le montage de leurs projets pour les rendre éligibles à des subventions publiques. Le pôle est par ailleurs rapporteur de la commission R&D du GIFEN, le syndicat professionnel de notre filière.
  • Le développement économique : nous aidons les entreprises à développer leur chiffre d’affaires en France comme à l’international. Nous organisons ainsi des événements de networking, des mises en relation, etc. En particulier, nous avons développé une plate-forme numérique souveraine cyber sécurisée, Nuclear Valley LINK (www.nuclearvalleylink.com),  qui permet d’accélérer les mises en relations entre une entreprise qui rencontre une problématique (recherche de fournisseurs, partenaires, relocalisation, conseils pour l’export …) et un ou des membres de la communauté du Pôle qui peuvent lui apporter tout au partie de la solution. 

Les perspectives « business » dans le nucléaire sont très importantes. En effet, que cela soit en France, où EDF va investir plus de 40 milliards d’Euros dans les 10 prochaines années pour la 4ème visite décennale (VD4) des réacteurs de 900 ou 1300 Mw ou à l’international pour le nouveau nucléaire (des perspectives en Inde, en Pologne… mais aussi en France), la suply chain française va être fortement sollicitée ce qui est une excellente nouvelle pour nos entreprises en ces temps de crises.

  • La formation et l’emploi : nous diffusons les offres d’emploi de nos adhérents, nous participons aux salons de recrutement, nous réalisons des présentations sur des campus… Le Pôle est un des membres fondateurs de l’UMN (Université des Métiers du Nucléaire) qui a pour vocation le suivi et la mise en avant auprès du grand public des formations françaises aux métiers du nucléaires. 

Le recrutement et la formation représentent deux enjeux très forts pour la filière puisque celle-ci va recruter dans les trois prochaines années plus de 20.000 personnes !

En quoi avez-vous été affectés par l’épidémie de coronavirus ? 

Le covid a « soudé » la filière !

Ça a été un accélérateur de solidarité pour toute la supply chain. Les centrales ont continué de produire de l’électricité, les sous-traitants étaient présents. La filière a fait preuve de résilience. Les grands donneurs d’ordre ont accéléré les paiements, en versant parfois 50 à 60% à la commande, en facilitant le déclenchement des versements au passage des jalons, etc. C’est une solidarité qui perdure. 

Le Pôle a fait de la « médecine d’urgence » ! Nos adhérents avaient besoin de nous. Nous avons appelé la plupart des PME TPE membres de notre association. Et nous avons mis tout en œuvre pour les aider. Nous avons par exemple orienté des dirigeants en souffrance vers les services des CCI ou des préfectures. Nous les avons aidé à monter des dossiers de demande de subventions. Certains nous ont proposé spontanément leur aide pour organiser des webinaires d’information en gestion de crise, management RH en distanciel, ordonnances COVID… à destination de toute la communauté. Nous avons maintenu l’adhésion de TPE en grandes difficultés financières pour qu’elles puissent continuer de bénéficier de nos services. Tous nos événements 2020 ont été dématérialisés et gratuits, solidarité oblige, pour nos membres. Bref, à l’image de la filière, ces crises sanitaires, économiques et environnementales ont vraiment resserré les liens entre les membres de notre association. 

Nous avons changé notre feuille de route du jour au lendemain : on a pris notre mission d’aide et de service public à bras le corps tout en veillant à l’intérêt général !

Quelle est votre « actualité » ? 

C’est d’abord France Relance. Il y a 470m€ d’aides publiques pour le volet nucléaire, dont plus de 200 millions pour la partie Innovation – R&D. Depuis le début de l’année, nous avons ainsi accompagné et labellisé plus de 80 projets, embarquant plus de 200 entreprises différentes. Nous avons été impliqués en amont par les ministères pour la préparation des appels à projets France Relance et nous constatons avec satisfaction que certaines de nos recommandations ont été entendues. Nous avions par exemple recommandé que les conditions d’application ou seuils, ne découragent pas les PME, et qu’il y ait un « bonus » pour les collaborations. Et, effectivement, aujourd’hui, force est de constater que grâce à cette approche, les deux tiers des projets déposés sont collaboratifs et impliquent des petites et moyennes entreprises. Nous sommes donc très contents. 

Nous sommes aussi très impliqués dans le plan de relance de l’Etat sur le volet formation « Renforcement des compétences du nucléaire » au travers de notre participation au jury de l’UMN. 

Début juillet, nous avons organisé une Digital Night, notre premier événement en présentiel depuis  fin 2019, qui a réuni plus de 180 participants autour de pitchs de 30 entreprises innovantes.  

Au-delà de la poursuite de nos actions « France Relance », la rentrée va être très animée. En effet, 80% des entreprises de la filière étant multi-sectorielles, certaines ont été tout particulièrement fragilisées par la crise de l’automobile, de l’aéronautique ou de la pétrochimie. A cela s’ajoutera le remboursement de la première tranche des PGE. Nous allons donc être plus que jamais aux côtés de nos membres pour accompagner ceux qui rencontreraient des difficultés financières. La filière a d’ailleurs constitué un fonds souverain de 200 m€, partagé entre EDF et l’Etat, pour entrer, le cas échéant, au capital de sociétés au savoir-faire critique, en difficultés ou mises en vente. Naturellement, nous serons un relais important de ce fonds. 

Qu’est-ce qui fait le succès d’un Pôle tel que le vôtre ? 

Nous sommes un tiers de confiance. Et nous faisons des opérations concrètes. « Les pieds dans la glaise », c’est fondamental. Nous sommes au chevet des entreprises tout en veillant à l’interet général, véritable fil d’ariane de nos actions. Notre raison d’être est de développer leurs activités, de les accompagner et de les aider lorsqu’elles rencontrent des difficultés ou recherchent des subventions pour accélérer leurs projets de R&D, de modernisation, de relocalisation… Quand un dossier est bon, on va le défendre « bec et ongles » devant des financeurs publics :  nous sommes un partenaire parapublic fiable et indépendant, cela nous donne un crédit certain. 

Force est de constater qu’aujourd’hui, le politique et la parole publique sont épiés en permanence au travers des réseaux sociaux. Les propos, les actions n’ont de cesse d’être suspectés voire dénigrés. La force d’un organisme parapublic tel que le nôtre, du fait de ses actions concrètes sur le terrain et de sa proximité avec les entreprises et leurs collaborateurs, est donc de crédibiliser et de rendre visible l’action des pouvoirs publics, qu’ils soient nationaux ou régionaux.  Nous avons donc aujourd’hui, et les actions menées par la plupart des pôles de compétitivité durant ces crises le démontrent, un rôle très important de services de proximité, « les pieds dans la glaise », mais aussi de remontée d’informations pour accélérer, orienter et faciliter les prises de décisions des pouvoirs publics !

Comment voyez-vous l’avenir du Pôle ?

Nous devons à la fois poursuivre nos missions actuelles, au plus proche des besoins de nos membres, mais aussi et surtout les prolonger. Nous aidons les projets de R&D des start-up et des PME, elles ont confiance en nous. Nous devons maintenant aller plus loin et les accompagner dans leur levée de fonds, y compris en ce qui concerne le financement privé, pour les aider à grandir et devenir des champions internationaux, les « licornes » de demain

Nous pourrions aussi profiter de notre grande proximité avec nos adhérents pour aider les entrepreneurs qui ont été éprouvés par la crise à transmettre leur entreprise. Et ce, bien évidemment, en veillant aux intérêts du pays. Nous avons un devoir de veille, de proximité, de conseil et d’accompagnement.

Nous pourrions lancer un club d’investisseurs. Notre conseil scientifique lèverait les risques techniques et le comité de labélisation, les risques marché, pour l’investisseur public et/ou privé. 

Nous avons un marché domestique fort. Nous sommes quasiment la seule filière dans ce cas. Il faut en profiter pour transformer nos start-up et PME en ETI !

Publié par christophefaurie

Co fondateur de l'association des INTERPRENEURS. Comment rétablir le plein emploi en tirant parti de la créativité de la PME traditionnelle.

Un avis sur « Le Nucléaire civil en France : une filière décarbonnée souveraine qui innove et recrute ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :