Comment créer des champions européens ?

Notre enquête sur l’exportation nous a fait rencontrer une association dont la vocation est de créer des « champions européens » (https://european-champions.org/) ! Une interview de sa directrice, Andrea Vaugan. 

Quelle est l’histoire de votre association ? 

Elle vient d’un constat. Il est très difficile d’exporter en Europe, pour un Européen ! L’Europe est très fragmentée. Du coup, il est tentant de partir aux USA. Mais là, on découvre, souvent un peu tard, que les choses sont beaucoup plus difficiles qu’on ne le pensait…

Une autre question, dont on a pris conscience récemment par la question de la cybersécurité, est que les fonds qui investissent en Europe sont américains ou chinois. Des sociétés qui sont sur notre sol ne nous appartiennent plus. 

Il fallait faire quelque-chose. Beaucoup d’organismes cherchent à aider l’entreprise dans son développement international, mais ce n’est pas suffisant. Notre mission est d’aider les entreprises européennes à se connaître et à coopérer. 

Notre association est encore très récente : elle a 6 mois. Notre objectif, à court terme, est d’obtenir des succès en France et en Allemagne, possiblement aux Pays-Bas, en Suisse et en Autriche. Ensuite, nous nous étendrons au reste de l’Europe. 

Quelles sont vos missions ?

Nous en avons trois : 

  • Communication. Pourquoi acheter européen ? Pourquoi ne se connaît-on pas mieux ?…
  • Mise en relation d’entreprises européennes. 
  • Trouver des partenaires locaux (avocat spécialisé, expert comptable, agence de communication, experts en localisation, …). Il est encore trop difficile pour beaucoup d’acteurs de trouver des partenaires de confiance expérimentés dans l’accompagnement des sociétés en développement international. 

Que faites vous concrètement ? 

Tout d’abord nous cherchons à augmenter la transparence de nos marchés en menant des activités de sensibilisation et de communication auprès de l’écosystème sur les avantages de collaboration entre les pays / entreprises et l’importance d’investir dans la technologie européenne. Nos mappings sectoriels sont un excellent moyen de montrer aux acheteurs de technologie l vaste offre en solutions technologiques européennes. Ensuite nous identifions des sujets d’intérêt commun et animons les débats dans nos focus groupes sectorielles. 

Nous essayons de détecter des entreprises complémentaires et les mettons en relation. Pas forcément dans un but commercial mais plutôt dans un but de connaissance mutuelle et création de synergies.

Ensuite, beaucoup d’organismes qui aident les entreprises à se développer à l’international accompagnent les entreprises sur les premiers pas (voyages de découverte, mise en relation commerciale…) mais les laissent à elles-mêmes par la suite. Or, il est compliqué d’entrer sur un nouveau marché, même lorsque l’on a l’expérience de l’exportation et il faut persister dans la durée. Notre réseau de chefs d’entreprise, de mentors et d’experts peut donner un soutien dans la durée pour les entreprises. 

Quel type d’entreprise aidez-vous ? 

Tout type d’entreprise, même des petites. Ce qui est important est le projet international, et le volontarisme du dirigeant. 

Pour le moment, nous nous limitons aux secteurs que nous connaissons le mieux. Nous avons un tissu très fort en France, en Allemagne en en Suisse. Pour les autres secteurs et les autres pays, nous pouvons faire appel à notre réseau relationnel. D’ailleurs, comme le dit un de nos membres, une entreprise qui est forte en France et en Allemagne est déjà un champion européen !

Recrutez-vous des membres ? 

Oui. Nous recherchons des entreprises motivées par la coopération européenne et des personnes qui soient multiculturelles, avec une expérience opérationnelle du développement international. 

Un exemple : Philippe Herbert. Il connaît très bien l’Allemagne, et est polyglotte. Il a été directeur commercial de Dassault Systèmes, à l’époque où c’était une start up, puis, pendant 25 ans, directeur associé de fonds de capital risque. Il a accompagné ses participations dans leur développement international. 

Publié par christophefaurie

Co fondateur de l'association des INTERPRENEURS. Comment rétablir le plein emploi en tirant parti de la créativité de la PME traditionnelle.

Un avis sur « Comment créer des champions européens ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :