SelfCareOne, pour rester en bonne santé

Comment renforcer son système immunitaire ? Se donner toutes les chances de rester en bonne santé ? Voilà la question que s’est posée Brigitte Thito, fondatrice de SelfCareOne. (https://www.selfcareone.fr)

Poursuite de notre enquête start up industrielle, en coopération avec le Collectif Startups Industrielles. 

Comment vous est venue l’idée de SelfCareOne ?

J’ai fait vingt ans dans l’industrie de la Pharma. Dans le marketing et le développement de produits internationaux, pour des multinationales. Chef de produit, directeur du marketing, Chief Marketing Officer. Beaucoup d’études de marché, dans toutes les cultures, pour identifier les besoins, les « drivers » du marché et concevoir des stratégies internationales de lancement de produits. Et une réputation de « visionnaire » !

Un jour, j’ai rencontré un problème de sens. J’ai perdu coup sur coup trois personnes, qui n’avaient jamais eu le temps de prendre soin d’elles-mêmes. Et je me suis demandé : à quoi sert tout ce que j’ai appris ? Quel est le sens de faire vendre quelques boîtes de médicaments supplémentaires ? Je ne peux agir que sur des petits leviers. Comment avoir un impact ? Comment mon travail peut-il donner un sens à ma vie ? 

Comment prévenir plutôt que guérir ? J’ai eu l’occasion, à travers mes différents postes, d’étudier les usages et effets des molécules naturelles. Je me suis penchée sur les « huiles essentielles », connues dans le monde des médecines douces mais aussi utilisées dans de nombreuses catégories de soins quotidiens dont les soins pour la peau. Certaines  huiles essentielles peuvent avoir un effet anti- bactérien, anti- inflammatoire, voire anti-viral, d’autres des effets apaisants ou stimulants sur le système nerveux.  Bref on ne peut ignorer leur effet sur la prévention santé.  Seulement, ces molécules très actives demandent un dosage et un usage précis. Il faut aussi savoir identifier celles qui ont la qualité bio requise car parfois elles sont mélangées à des molécules de synthèse. Tout cela génère une complexité qui limite l’usage pour 80% des français qui ont déjà essayé les huiles essentielles et aimeraient se soigner au quotidien de façon naturelle… 

Dans le cadre de mes activités professionnelles, j’ai beaucoup voyagé, et j’ai constaté que la santé est comprise différemment par chaque culture… Comment inventer un système qui permette au très grand nombre d’avoir accès à cette médecine naturelle, de manière rigoureuse, sans que ce soit une usine à gaz ? Quelque-chose de simple, utilisable quotidiennement, pour éviter de transformer de petits troubles en inflammations chroniques, troubles gastriques, en mal- être.

Quelle est la solution que vous avez développée ? 

Fruit de 3 années de R&D , le SelfCareOne rend les soins quotidiens de la peau et du bien-être quotidiens plus faciles, plus écologiques et moins chers. Cet appareil connecté SelfCare1® propose une gamme incroyable de sérums bio formulés sur mesure en quelques secondes et à la maison.

Vous n’entrez qu’une seule fois votre profil dans l’application de guidage et chaque jour vous pouvez choisir votre programme (stress, sommeil, concentration, soin, digestion, vitalité, muscles et articulations, sinus…), vous connecter à l’appareil et obtenir votre solution dosée composée d’huiles aux propriétés adéquates sélectionnées par un comité international d’experts de la santé , des soins de la peau et de l’aromathérapie.

La cartouche préremplie propose des dosages, extrêmement précis, sans risque de surdosage, grâce aux données de l’utilisateur et à l’IA et pourra servir un nombre infini d’utilisateurs jusqu’à 800 fois (en moyenne) par cartouche.

Cette cartouche intelligente écologique multi-brevetée permettra de réduire les déchets de produits et d’emballages en contribuant aux efforts de réduction du réchauffement de la planète.

On a développé un design qui s’intègre dans tous les décors, pour qu’il ait sa place dans notre quotidien.

J’ai commencé par une étude en ligne, pour valider le concept. Puis j’ai demandé à une société d’études en robotique de concevoir un système de distribution microfluidique unique avec une cartouche intelligente.  C’est un problème complexe, car les huiles essentielles sont extrêmement corrosives, et il faut un dosage précis à dix microlitres près. On a fait de nombreux tests. D’abord sur 3000 personnes, pour vérifier la nécessité du robot : le dosage des huiles essentielles était-il possible sans lui ? C’était trop complexe. Le robot a été testé auprès de 30 personnes, puis des cent participants à notre premier crowdfunding. Nous avons fait un suivi quotidien de ces utilisateurs. 

Nous avons obtenu le prix du best of innovation santé et bien-être au CES de Las Vegas 2022…

Le distributeur est en vente depuis novembre dernier. Nous le vendons principalement en ligne. Mais il est aussi en test produit chez Nature et Découvertes. Nous sommes sollicités par des réseaux spécialisés, mais, nous avons besoin d’étoffer notre équipe avant d’aller plus loin.  

Notre stratégie étant internationale, nous nous appuyons sur des partenaires et  envisageons aussi une représentation en  concept stores. Nous avons déjà une filiale américaine, et nous nous développerons  en Asie dès que nous aurons réalisé notre prochaine levée de fonds. 

Quels sont les problèmes que vous rencontrez ? 

Le distributeur est très complexe. Il est fabriqué sur 5 sites de production en France. Il fallait pouvoir maîtriser la fabrication tout en restant agile. Il fallait non des fournisseurs, mais des partenaires industriels qui m’accompagnent, qui mettent notre produit dans leur planning prioritaire. J’ai fait un tour de France pour les chercher. Et je les ai trouvés et convaincus ! 

Nos priorités d’investissement ont été sur le produit, sa pré industrialisation, et sa protection par des brevets. Maintenant, il faut trouver des fonds pour la communication et la commercialisation. Ce qui est difficile. Les fonds français n’investissent pas volontiers dans le « hardware B2C ». 

Et, en dépit de notre prix au CES, nous avons encore peu de visibilité dans l’écosystème French Tech. 

Et l’avenir ? 

L’avenir est mondial. Nous sommes sollicités par les pays asiatiques et contactés par tous les grands « corporate ». Beaucoup de gens nous regardent ! Il nous reste à réussir notre levée de fonds ! 

Publié par Christophe Faurie

Président association des INTERPRENEURS. Nos entreprises ont une créativité hors du commun : c'est la solution aux problèmes du pays.

Un avis sur « SelfCareOne, pour rester en bonne santé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :