Whisperies : start up résiliente

La chance sourit à l’esprit éclairé, aurait dit Pasteur. Oui, mais où est la chance quand toute l’économie est arrêtée, par le coronavirus ?

Un entretien avec Adeline Fradet, fondatrice de Whisperies, première et plus grande plate-forme collaborative de création et publication d’histoires numériques et livres audio pour enfants.

Pourriez-vous me raconter l’histoire de Whisperies ? 

Quand j’ai eu ma première fille, j’étais chef de marché dans une grosse boîte en région parisienne. Entre le travail et les transports, j’avais très peu de temps pour ma fille et pour lui trouver des livres, et lui raconter des histoires. J’étais frustrée par les sites marchands, qui ne me permettaient pas de voir le contenu des livres. En plus, je ne trouvais que des ouvrages tirés de dessins animés, rien, par exemple, avec des aquarelles, ou il fallait aller les acheter dans des librairies spécialisées. 

Eh puis, une amie m’a offert un ouvrage pour enfants, avec une reliure artisanale. C’était merveilleux. « Tu as pensé à te faire éditer ? » lui ai-je demandé. Elle m’a dit que c’était difficile. 

J’ai compris qu’il manquait quelque-chose entre les parents, qui cherchent des histoires pour leurs enfants, et des créatifs, qui ne trouvent pas de débouchés. La bibliothèque de milliers de livres dont je rêvais. 

Il fallait, aussi, créer une nouvelle expérience de lecture, qui utilise toutes les ressources du numérique, des images qui bougent, une animation sonore… mais tout cela dans l’intérêt de l’histoire. 

Il fallait aussi « industrialiser » la production et la publication, de façon à ne pas avoir besoin d’une grande équipe pour sortir un livre par semaine, plutôt qu’un tous les trois mois, comme le font les autres éditeurs.  

Avec des partenaires, nous avons développé un logiciel pour cela. En particulier il permet aux auteurs et illustrateurs d’être autonomes. 

Nous avons dû convaincre des auteurs, qui étaient, initialement, très méfiants. Il a fallu constituer une première base de cinquante livres. Nous avons levé des fonds. Ce qui a été une expérience difficile et très enrichissante. J’ai beaucoup appris. 

Où en êtes-vous aujourd’hui ? 

Nous avons un logiciel de création en ligne unique, 800 titres, français et anglais, une communauté de 2000 auteurs et illustrateurs, nous travaillons avec beaucoup de médiathèques, ainsi qu’avec de grandes entreprises telles que Air France ou La Poste. Nous faisons aussi des projets avec des artistes, comme Isabelle Adjani. 

Nous vendons au particulier soit par abonnement, soit en freemium, avec publicité. Par ailleurs, nous avons des partenariats avec des médiathèques, à la fois pour l’accès à notre bibliothèque, et pour l’utilisation de notre logiciel pour des ateliers de création de livre numérique. Nous visons aussi les écoles. Pour ces derniers marchés, nous cherchons un moyen de les toucher en groupe, car il nous est impossible d’approcher enseignant par enseignant ou médiathèque par médiathèque. 

Comment avez-vous vécu le confinement ? 

Un dirigeant d’une grande entreprise m’a dit que nous étions un « super bel exemple de résilience » ! Nous avons immédiatement ouvert notre bibliothèque à tous, et proposé nos contenus gratuitement aux familles. 

Quand on a fermé le site, cela nous a fait gagner des abonnements !

Le covid a été la prise de conscience du manque de ressources à disposition des enseignants permettant la continuité des apprentissages à la maison, pour les élèves. Nous comptons continuer notre développement sur l’éducation et la culture, où notre valeur ajoutée est reconnue.

Et l’avenir ? 

Quand nous aurons suffisamment de visibilité en France, nous visons l’étranger. 

Ces premières années nous montrent que le projet est plus riche que ce que nous avions estimé et que nous avons besoin de moyens importants. Nous réfléchissons à une nouvelle levée de fonds. 

Publié par christophefaurie

Co fondateur de l'association des INTERPRENEURS. Comment rétablir le plein emploi en tirant parti de la créativité de la PME traditionnelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :